Le DG de l'ONEE reçoit le ministre de l'Energie, de l'Hydraulique et des Hydrocarbures de la République de Guinée

26 يوليو 2022 - 10:36

Le Directeur Général de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a reçu, lundi à Rabat, le ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures de la République de Guinée, Ibrahima Abé Sylla, accompagné de Madame Habiba Chakir Sylla, Consultante à l’Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS).

 

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre le Royaume du Maroc et la République de Guinée, a été l’occasion d’échanger autour des opportunités et perspectives de coopération dans les domaines de l’électricité et de l’eau potable entre les deux pays, indique l’ONEE dans un communiqué.

Lors de cette réunion, M. El Hafidi a rappelé les projets de coopération menés avec succès par l’ONEE en Guinée dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement liquide.

De son côté, M. Ibrahima Abé Sylla, s’est réjoui de cette coopération maroco-guinéenne, la qualifiant de fructueuse tout en exprimant son souhait de renforcer davantage cette coopération aussi bien dans le domaine de l’électricité que celui de l’eau potable.

Ainsi, en matière d’eau potable, le Ministre Guinéen a sollicité l’ONEE pour l’accompagnement de la Société des Eaux de Guinée (SEG) au niveau de plusieurs volets dont la production de l’eau potable ainsi que les activités commerciales liées aux services de l’eau.

En ce qui concerne le domaine de l’électricité, M. Ibrahima Abé Sylla a appelé au renforcement de cette coopération à travers la réalisation par l’ONEE d’une étude de diagnostic global du système électrique de la République de Guinée dans un objectif de restructuration de Electricité de Guinée (EDG), société en charge d’assurer le service public d’électricité en Guinée.

A l’issue de cette réunion, il a été convenu de capitaliser les expériences réussies de l’ONEE pour le partage de son expérience et son savoir-faire et de solliciter les bailleurs de fond notamment la Banque Islamique de Développement (BID) et la Banque Africaine de Développement (BAD) pour soutenir les actions de coopération avec la Guinée aussi bien dans le domaine de l’eau que de l’électricité.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant