Le gouvernement continue à soutenir le renouvellement des taxis après avoir dépensé 25 milliards en 2020

22 ديسمبر 2021 - 11:45

Le ministre des Transports, de la Logistique et de l’Eau, Mohamed Abdeljalil , a annoncé l’intention du ministère de se concentrer sur la rénovation du parc des véhicules de transport et le développement de la protection sociale des travailleurs du secteur, répondant ainsi aux interrogations des voyageurs sur l’augmentation des prix des déplacements dans certaines périodes de l’année.

S’exprimant aujourd’hui devant la Chambre des conseillers, le ministre a déclaré que la crise de la pandémie du COVID 19 a fortement affecté le secteur des transports routiers au Maroc, en raison de l’arrêt complet des transports publics pour les voyageurs au cours des trois premiers mois de confinement et de l’arrêt continu des transports internationaux, et l’arrêt quasi-total des transports touristiques, en plus des difficultées dans les autres secteurs du transports, surtout avec la demande croissante du transports pour les produits alimentaires.
Pour atténuer les effets de la crise actuelle, le ministre a expliqué que son secteur s’est efforcé d’appliquer des procédures telles que la préparation d’un cahier de charges pour le transport des voyageurs, qui comprend des mesures de santé et de sécurité, et l’adéquation de l’offre et de la demande telles que l’octroie des licences exceptionnelles pour éviter la surpopulation, et bénéficier d’indemnités pour arrêt du travail pendant le confinement.

Au sujet de la rénovation du parc des véhicules des taxis, le ministre indique que le gouvernement a dépensé 250 millions de dirhams au cours de l’année 2020, et entend l’achever afin d’améliorer les services de transport au Maroc.

Afin de se mettre au niveau des exigences des citoyens en matières de transport pendant la pandémie, et compte tenu des mesures imposées, le ministère a accordè des autorisations exceptionnelles. En plus, Le ministre explique que le ministère reçoit des plaintes concernant l’augmentation des prix du transport routier vers certaines destinations, expliquant que « les prix sont fixés par une décision ministérielle, et les commissions mises en place surveillent les prix et prennent les sonctions appropriées chaque fois que cela est nécessaire ».

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant