Le Wali de Bank Al-Maghrib : 2% des entreprises paient 80% des impôts auxquels sont assujetties les entreprises

16 فبراير 2022 - 10:38

Le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a indiqué que le tissu productif marocain est empreint d’une structure fragmentée, de la prédominance des très petites entreprises, et du nombre modeste d’entreprises exportatrices, qui ne correspond pas  avec le nombre de la population.

Dans un rapport présenté mardi à une commission de la Chambre des représentants, Jouahri a relevé que 92% des entreprises marocaines sont des très petites entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 3 millions de dirhams annuels, et 84,4% des entreprises réalisent un chiffre d’affaires inférieur à un millions de dirhams.

En revanche, le rapport indique que la pression fiscale se concentre sur un nombre très limité d’entreprises, puisque seulement 2% d’entre elles paient 80% du montant total de l’impôt sur les sociétés.

Le rapport montre également que le nombre d’entreprises exportatrices actives au Maroc ne dépasse pas 4309, selon les chiffres de l’office de change pour l’année 2019. En comparaison à la population, ce nombre reste relativement faible, car il ne dépasse pas 0,2 entreprise par mille habitants.

Concernant, la capacité d’investissement des très petites, petites et moyennes entreprises elle reste faible, selon le rapport, puisque seulement 29,4% des très petites entreprises ont déclaré avoir réalisé des investissements entre 2016 et 2019, contre 49,5% des petites et moyennes entreprises, et 80% % des grandes entreprises.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant