Leila Benali : Le sort de la raffinerie de Samir est entre les mains de la justice et ses employés continuent de benificier de tous les droits.

28 ديسمبر 2021 - 10:54

Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, a confirmé lundi, que le gouvernement s’est efforcé de préserver les droits des employés de la société de raffinerie Samir à la lumière de la voie judiciaire dans laquelle l’entreprise s’est engagée, et après le jugement rendu. pour la liquider.

Benali a confirmé, lors de sa participation à la séance des questions orales à la Chambre des représentants, que les salariés de l’entreprise perçoivent régulièrement leur salaire, et sont déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale, et qu’à ce titre ils bénéficient de tous les droits tels que les indemnités familiales, l’indemnité de maladie, la couverture maladie et l’assurance contre les accidents.

Elle a ajouté que l’entreprise maintenait également pour les employés les services de transport, l’hébergement dans les centres d’été et les activités culturelles et récréatives, fournis par le complexe sportif de l’entreprise.

En réponse aux demandes d’exploitation des biens de l’entreprise, la ministre a indiqué que le gouvernement avait la main liée dans ce dossier, car il est toujours entre les mains des autorités judiciaires compétentes. la cession des actifs de la société au syndicat judiciaire, soulignant que chacun est tenu de se conformer au verdict, y compris les autorités gouvernementales.

Après avoir confirmé que le sort de l’entreprise dépend de ce que la justice décidera dans le cadre de la procédure de liquidation, le ministre a indiqué que le gouvernement se penchera sur la question technique de l’entreprise.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant