Les camions de transport de marchandises s'arrêtent complètement à Casablanca en raison d'une grève générale

07 مارس 2022 - 17:02

Les professionnels du secteur du transport de marchandises à Casablanca ont répondu, aujourd’hui lundi, à l’appel des syndicats du secteur du transport routier au Maroc, pour lancer une grève générale nationale, d’une durée de 72 heures, susceptible de prolongation, en raison de la hausse des Prix ​​du carburant.

Mustafa Karkouri secrétaire général de l’Union nationale du transport routier de marchandises, a déclaré  à « Al-Yaoum 24 » que le gouvernement a de larges pouvoirs politiques pour prendre des mesures visant à atténuer la hausse des prix du carburant, qui incombent aux professionnels.

Il a souligné également  la large réponse des professionnels à l’appel lancé par la Coordination des Syndicats du Secteur du Transport Routier au Maroc pour lancer une grève générale nationale, d’une durée de 72 heures, susceptible de prorogation, et il a précisé que le port de Jurf al -Saghir a complètement cessé de fonctionner, et que le mouvement au niveau du secteur du transport routier des marchandises est en arrêt.

Les professionnels du transport routier ont estimé que les autorités responsables font la « sourde oreille » et « ignorent leurs appels pour s’asseoir à la table du dialogue, afin de répondre aux problèmes auxquels ils sont confrontés en raison de la hausse alarmante des prix.

Ces professionnels, ont expliqué que « la hausse des prix du carburant a directement affecté leurs équilibres financiers, ce qui a conduit nombre d’entre eux à déclarer publiquement  faillite ».

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant