Les concessionnaires automobiles au Maroc imposent une "nouvelle taxe" aux clients qui attendent depuis des mois une nouvelle voiture

26 يناير 2022 - 14:02

Les clients des concessionnaires automobiles ont eu une mauvaise surprise, après des mois de patience  pour recevoir leurs  voitures, qui ont été retardées en raison de problèmes liés à la rupture d’approvisionnement du marché international des semi-transports.

Les concessionnaires de plusieurs marques automobiles ont décidé d’imposer une augmentation du prix contractuel des voitures achetées, qui figure dans les bons de commande, dès l’arrivée des premières expéditions de voitures au port de Casablanca, dans le but de compenser les pertes causées par la lenteur commerciale des opérations dans cette période.

Ces agents attribuent cette augmentation à un « accord entre les agents de distribution et de vente automobiles au Maroc, pour l’imposer aux clients en raison de l’augmentation de la valeur des voitures pendant la période d’attente » Cependant, il  a été constaté que certaines agences de distribution automobile n’imposaient aucune augmentation.

Par exemple, certains clients qui ont attendu environ trois mois pour recevoir leurs voitures,  devaient payer des sommes supplémentaires d’environ 4 000 dirhams pour des voitures dont le prix ne dépasse pas 250 mille dirhams. Les clients ont déclaré que le montant supplémentaire augmente en fonction de la valeur de la voiture.

Si le client refuse de payer ce supplément, les agents de vente lui demande de retirer son dossier,  mais de nombreux clients ont refusé de le faire, tandis que d’autres ont cédé et payer la somme supplémentaire, affirmant qu’« attendre pour obtenir une nouvelle voiture les a fatigués. »

Cependant, d’autres clients ont décidé d’aller de l’avant et de rejeter ces nouvelles conditions Mariam Maskar en fait partie, depuis le 27 octobre, date à laquelle elle a reçu un bon de commande qui comprenait la valeur de la voiture, et les avances d’un concessionnaire automobile de Rabat, elle n’espère plus beaucoup obtenir son Opel.

Elle a déclaré à Alyaoum 24 : « Un agent commercial d’Opel à Rabat m’a appelé, en me disant que ma voiture était arrivée au port de Casablanca, mais à cause des problèmes commerciaux liés au marché international, le prix de ma voiture avait augmenté. Et que je dois payer  4 000 dirhams supplémentaires.

Maskar a refusé de payer une somme supplémentaire par rapport à ce qui était inclus dans sa commande. Chez le concessionnaire automobile Opel, ils l’ont invitée à une nouvelle négociation qui a abouti à la réduction  du montant supplémentaire de 2000 dh, cependant, cette cliente continue de refuser de céder à cette pression, a-t-elle déclaré.

L’agent commercial lui a demandé de retirer son dossier de son bureau, mais elle a estimé qu’elle était victime d’une manipulation, alors elle a décidé d’adresser une plainte à la maison mère à Casablanca, puis d’engager un avocat pour engager une poursuite judiciaire.

Jusqu’à présent, il n’a pas été possible d’obtenir un commentaire du siège de cette société à Casablanca.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant