Les dirigeants de l'Alliance fédérale de la gauche annoncent la création imminente d'un nouveau parti unifié

25 ديسمبر 2021 - 21:53

Mohamed ASassi, leader de la Fédération de la gauche démocratique, a révélé que ses composantes politiques avaient décidé de créer un nouveau parti politique.

Dans une déclaration à « Al-Yaoum 24 », -Asassi a expliqué que le lancement par la Fédération de gauche d’une série de dialogues politiques sur la reconstruction du mouvement de gauche profitera à la construction de ce projet.
Pour cette raison, dit-il, un dialogue a été lancé, à la fois de la part des acteurs, des intellectuels et des courants de gauche progressistes et modernistes, qui aspirent au changement et à la réalisation de la démocratie et de la justice sociale dans le pays, et ils travailleront à établir leur nouveau parti.
Le coordinateur du mouvement unitaire qui s’est retiré du Parti socialiste unifié a souligné que le nouveau parti s’ouvrira à toutes les composantes de la gauche, en particulier celles qui ont tardé à s’engager dans cette voie, soulignant que les composantes du nouveau parti « ne maudiront pas l’avenir et s’ouvriront… Ils veulent s’unir et non se diviser.
Dans sa déclaration, en marge de l’organisation de la fédération, d’une réunion de dialogue aujourd’hui, samedi, à Casablanca, sur : « L’unité de la gauche entre nécessité unioniste et autocompulsions », a expliqué Asassi qu’un travail sera fait pour s’inspirer du nom et du slogan du nouveau parti, issus des discussions de ces séances de dialogue lancées récemment par la fédération.

Notre interlocuteur a annoncé que les discussions ouvrant la voie à la fondation du parti se déroulent sans tabous, et elles sont pleines de critiques, et il a été question de la monarchie parlementaire, du rapport des Marocains à la religion, et de la laïcité et de la reconstruction d’un ensemble de concepts de gauche, qui sont les sujets abordés dans les dialogues politiques de fédération sans frontières, déclarant également que sa fédération aura d’autres discussions et auditions avec des associations de la société civile.
Pour sa part, Mohamed Moujahid, l’ancien secrétaire général du Parti socialiste uni, a souligné que les composantes politiques de la Fédération de gauche aspirent à former un nouveau parti politique démocratique de gauche, ouvert et coopérant avec tous les acteurs de gauche, qui partagent les mêmes préoccupations concernant le changement démocratique.
Il a déclaré que l’une des caractéristiques du nouveau parti de gauche est qu’il s’agit d’un parti ouvert, avec une référence ouverte , et qu’il appartient à la pensée socialiste en général, à la pensée démocratique, à une culture des droits de l’homme et à une culture de la différence.
En plus notre interlocuteur assure que le nouveau parti politique bénéficiera de toutes les erreurs fatales de la gauche traditionnelle, et des erreurs de la gauche démocratique, et s’efforcera de redonner confiance à de larges groupes du peuple marocain, dans le travail politique et la lutte démocratique, et conduire à ouvrir un véritable horizon, visant à hisser le slogan de « la monarchie parlementaire » et à consacrer L’État de droit, garantissant l’égalité et les droits universels, pour tous les citoyens, femmes et hommes.
Concernant les caractéristiques du nouveau parti de gauche, dans sa déclaration Moujahid affirme, « Il ne peut y avoir de progrès pour la gauche marocaine, sans une évaluation approfondie de ce qui s’est passé et de ce qui se passe », appelant à la création de ce parti sur des bases critiques qui profitent des erreurs fatales de la gauche traditionnelle et nouvelle. Sans cette prise de conscience, ajoute Moujahid, et la critique de l’autre et de soi, nous ne pouvons ouvrir un nouvel horizon politique , soulignant que le nouveau parti peut faire tout cela.

 

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant