Les Marocains bloqués en Ukraine se lancent dans un périlleux voyage vers la frontière pour fuir la guerre

25 فبراير 2022 - 16:16

Les étudiants marocains bloqués en Ukraine ont réagi rapidement aux mesures annoncées par l’ambassade du Maroc à Kiev, vendredi, pour faciliter leur retour au Maroc au milieu de la progression des forces russes dans le pays, entre excités pour un retour rapide par l’un des points de passage frontaliers, et entre la peur pour la sécurité du voyage à travers l’Ukraine.

L’ambassade du Royaume du Maroc à Kiev a annoncé de nouvelles procédures pour les Marocains souhaitant quitter le pays.

Elle a appelé les résidents marocains qui ont choisi de rester sur le sol ukrainien, à respecter les consignes et les mesures de sécurité mises en place par les autorités ukrainiennes compétentes, l’ambassade insiste sur le fait de ne quitter les lieux de résidence qu’en cas d’extrême nécessité, et de conserver les papiers d’identité, et garder une communication continue avec l’ambassade et la cellule de crise désignée à cet effet.

Quant aux citoyens qui ont décidé de partir, l’ambassade du Royaume, en étroite coordination avec les ambassades du Royaume dans les pays voisins, facilite le processus de traversée des citoyens marocains depuis l’Ukraine dans des conditions sûres.

Des étudiants marocains résidant à Kharkov, dans l’est de l’Ukraine, où les bombardements s’intensifient, affirment que leur voyage vers l’un des postes frontaliers fixés par le Maroc, à savoir la Hongrie, la Slovaquie et la Roumanie, passe inévitablement par Kiev, qui est assiégée par les forces russes, ce qui fait peser une menace sur leur sécurité.

Les étudiants qui n’ont pas pu quitter le pays avant l’intervention russe se sont également plaints du manque des moyens de transport dans ces pays, ce qui les empêche de prendre la décision de partir vers un pays voisin, et ont exigé qu’une assistance leur soit fournie, afin de faire le voyage hors de l’Ukraine, et la quitter.

En revanche, d’autres qui résident dans des zones relativement éloignées des foyers de tension s’apprêtent à quitter le pays, en s’organisant en groupes, en vue du voyage vers la frontière à l’aube du samedi.

De nombreux citoyens marocains, en particulier des jeunes, résident dans les villes ukrainiennes, où nombre d’entre eux poursuivent leurs études supérieures, et des sources estiment leur nombre à environ 10 000 individus, répartis dans différentes villes du pays.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant