L'Espagne annonce le report de la date d'ouverture des passages frontaliers de Ceuta et Melilla, et espère qu'elle sera réalisée au début de l'été.

08 مايو 2022 - 13:01

Contrairement aux attentes, le Maroc et l’Espagne se dirigent vers le report de l’ouverture des passages frontaliers de Ceuta et Melilla, fermés depuis plus de deux ans, pour des semaines supplémentaires.

Cette tendance s’est reflétée dans les récentes déclarations du ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Alparis, qui s’attend à ce que les points de passage vers les deux villes soient ouverts, avec le début de l’été prochain, sans donner une date précise pour cela.

Alparis a confirmé ce que le ministre espagnol de l’Intérieur avait précédemment déclaré, à savoir que la réouverture des points de passage serait progressive au début.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande Marlasca, avait exprimé son espoir que les points de passage  vers Ceuta et Melilla s’ouvriraient « prochainement », soulignant que les autorités marocaines et espagnoles « travaillent  sérieusement et continuellement » pour rouvrir les points de passage, soulignant que « les relations entre l’Espagne et le Maroc ont une importance stratégique comme toujours », même si « il y a une petite querelle qui est terminée, en référence à la crise qui a marqué les relations entre les deux pays depuis un an.

Le gouvernement local de la ville de Ceuta, faisait pression pour la réouverture des points de passage à la fin du mois de Ramadan, mais il avait lié cela à l’approbation de la partie marocaine, et elle a déclaré que la communication se poursuivait entre les deux partis.

Ceuta et Melilla connaissent des protestations de leurs citoyens, en particulier ceux d’origine marocaine, pour exiger la réouverture des points de passage vers le Maroc, qui étaient fermés il y a plus de deux ans, en raison de la pandémie, et ont continué à être fermés en raison de la crise politique entre le Maroc et l’Espagne.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées il y a une semaine, devant le point de passage de Terkhal à Ceuta, pour exiger sa réouverture face à la circulation normale des personnes. Simultanément, la ville de Melilla a également vu l’arrivée de dizaines de personnes à pied, ainsi qu’un convoi de voitures, jusqu’au poste frontière, pour exiger sa réouverture.

Il y a quelques jours, le Maroc et l’Espagne ont annoncé le redémarrage des lignes terrestres et maritimes entre les deux pays, y compris Ceuta et Melilla, dans le cadre d’une feuille de route détaillée pour reconstruire les relations entre les deux pays après une crise qui a duré près d’un an.

La feuille de route, dont le contenu a été annoncé dans une déclaration commune, à la suite des entretiens du roi Mohammed VI avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, prévoit  la reprise complète de la circulation libre des personnes et des biens, et fixe les démarches de contrôle douanier pour les personnes au niveau terrestre et maritime.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant