L'Espagne se prépare à rapatrier les immigrés marocains clandestins après le rétablissement des relations entre les deux pays

14 أبريل 2022 - 14:22

Immédiatement après le rétablissement des relations entre les deux pays, après une crise politique et diplomatique qui a duré près d’un an, l’Espagne a commencé à se préparer pour rapatrier les Marocains arrivés de manière irrégulière.

L’agence « Europe-Presse » précise que l’Espagne veut augmenter la fréquence des retours de migrants au Maroc, avec des vols supplémentaires vers Casablanca et Agadir.

La « nouvelle phase » annoncée dans les relations bilatérales entre l’Espagne et le Maroc favorisera le retour des migrants arrivés irrégulièrement aux îles Canaries en ouvrant deux nouvelles voies aériennes des îles vers Casablanca et Agadir, en plus de la voie  actuelle vers Laâyoune, selon des sources gouvernementales espagnoles.

Les attentes de l’exécutif espagnol indiquent que le nombre de migrants qui retourneront au Maroc va « augmenter significativement », par rapport à avant la pandémie, à un moment où la voie aérienne des îles Canaries vers Laayoune permet le retour d’environ 80 migrants par semaine.

Selon les données de la police espagnole, en 2021, les arrivées du Maroc constituaient 40 % de tous les immigrants illégaux arrivés dans le pays.

Les sources indiquent que les négociations sur les deux nouvelles destinations  de vol ont été gérées par le ministère espagnol de l’Intérieur, dirigé par Fernando Grande Marlasca, et on s’attend à ce qu’elles rentrent en vigueur maintenant.

Il convient de noter que la coopération entre les deux pays dans le domaine de la migration a été affectée par la crise diplomatique, qui s’est terminée par la reconnaissance par l’Espagne du sérieux de la proposition marocaine d’autonomie au Sahara, le retour de l’ambassadeur du Maroc à Madrid et la visite du Premier ministre Pedro Sanchez et de son ministre des Affaires étrangères José Manuel Alparis au Maroc.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant