L'Union interparlementaire arabe affirme son plein soutien à la souveraineté du Maroc sur l'ensemble de son territoire national et rejette l'ingérence iranienne

20 فبراير 2022 - 16:03

L’Union interparlementaire arabe a réitéré ses positions en faveur de la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son territoire national, rejetant l’ingérence étrangère dans la région.

Dans un rapport préparé par la commission des affaires politiques et des relations parlementaires et présenté lors de la 32e session de l’Union interparlementaire arabe qui se tient actuellement en Égypte, l’Union interparlementaire arabe a souligné le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures du Royaume du Maroc conformément aux résolutions internationales.

Le rapport a également souligné le rejet de toutes les formes d’ingérence étrangère dans les affaires intérieures de tout pays arabe, directement ou indirectement, en particulier l’ingérence iranienne dans les affaires intérieures des pays arabes, et les mesures  prises par l’Iran pour déstabiliser la sécurité et la stabilité dans la région, appelant le régime iranien à s’abstenir de financer et de soutenir les groupes qui alimentent les conflits dans la région arabe et à cesser de soutenir, de financer et d’armer les milices sectaires et les organisations terroristes et séparatistes.

D’autre part, il a noté que « faire face aux défis économiques, sociaux et de développement que traverse le monde arabe n’est pas moins dangereux que les défis sécuritaires et politiques », notant que « la sécurité arabe commune représente le terrain sur lequel tous les pays et les peuples arabes aspirent à relancer des projets économiques arabes qui renforcent la solidité des pays  arabes. » Face aux attaques coloniales de toutes sortes.

Les participants à la 32e session de l’Union interparlementaire arabe ont discuté pendant deux jours des défis actuels auxquels est confronté le monde arabe, notamment la situation sécuritaire et les efforts arabes dans le domaine du maintien de la sécurité nationale  et de la préservation de l’unité arabe. La réunion a également discuté du rôle des parlements dans la réalisation de l’intégration économique et l’activation du rôle des femmes arabes, et l’engagement arabe en faveur de la cause palestinienne.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant