M. Bensaid représente le Maroc à la Conférence des ministres de la Jeunesse de l'OCI

09 سبتمبر 2022 - 10:33

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a représenté le Maroc aux travaux de la 5-ème session de la Conférence ministérielle de la Jeunesse et des Sports de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui se tient à Djeddah.

La participation du Maroc à cet événement traduit le ferme engagement du Royaume sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et sa volonté d’œuvrer au sein des organes de l’OCI et de donner un nouvel élan à la coopération multilatérale conjointe, notamment dans le domaine de la jeunesse.

En marge de cette Conférence, M. Bensaid a tenu hier jeudi, une série de réunions avec ses homologues de l’Organisation, portant sur les moyens de renforcer la coopération conjointe et les voies de la faire progresser au service de la jeunesse de la région.

La Conférence islamique des ministres de la Jeunesse et des Sports, a annoncé à l’issue de ses travaux le projet de la cinquième session ministérielle, selon la Charte de l’Organisation de la coopération islamique, qui appelle à la nécessité de créer les conditions appropriées pour une éducation saine des enfants et des jeunes musulmans, ainsi que de leur inculquer les valeurs islamiques par l’éducation, en plus des valeurs culturelles, sociales et morales.

Il s’agit également d’accorder de l’importance aux développements des capacités des jeunes et de développer le sport pour renforcer leur rôle dans la réalisation du développement durable.

Les participants, ministres et représentants des États membres de l’Organisation de la coopération islamique ont souligné l’importance que l’Organisation et ses États membres accordent à l’action visant à renforcer les capacités des jeunes et promouvoir leur rôle dans le développement afin de garantir les conditions de stabilité, de progrès, de prospérité, et de lutter contre les idées extrémistes et violentes.

En cela, ces Etats membres sont guidés par le plan d’action de l’Organisation appelant à consolider les capacités des jeunes et à renforcer les programmes d’échange entre les jeunes, à améliorer leurs stratégies d’emploi, à fournir une éducation de qualité, à développer leurs capacités et à organiser des projets et des compétences professionnelles à leur profit.

La Conférence a mis en avant le rôle des jeunes dans la construction d’un avenir prospère pour le monde islamique et d’une nation solidaire basée sur le dialogue, la modération, la tolérance et le respect de l’autre, réaffirmant l’engagement à œuvrer à la mise en œuvre de la stratégie de l’Organisation pour la jeunesse et sa stratégie pour le développement du sport, qui ont été adoptées par l’Organisation en tant que documents de référence et d’orientation pour les États membres afin de promouvoir l’action islamique conjointe dans le domaine de la jeunesse et des sports.

La Conférence a décidé d’accorder la plus haute importance aux questions de la jeunesse et des sports pour contribuer aux efforts de développement dans les États membres, et à la nécessité de mettre en œuvre la stratégie de l’Organisation pour la jeunesse ainsi que le plan d’action de l’Organisation pour le développement des sports dans les États membres.

Les participants ont exhorté les États membres de l’OCI et les institutions qui lui sont affiliées à mettre en place des mécanismes pour renforcer leur rôle de coordination avec les organisations et institutions internationales actives dans les domaines de la jeunesse et des sports, et à intensifier la coopération et l’échange de données et d’expériences afin d’améliorer les capacités des jeunes et développer les sport pour contribuer au développement aux niveaux national et international.

Ils ont également souligné le rôle central des institutions nationales actives dans le domaine de la jeunesse et des sports dans la mise en œuvre de la stratégie de l’Organisation pour la jeunesse et sa stratégie pour le développement des sports.

Ils ont également appelé le Secrétariat général à renforcer la coopération et la coordination avec ces institutions, en plus de tenir des séminaires régionaux pour contribuer au renforcement des capacités des jeunes dans les domaines de la diplomatie culturelle, de la création, du développement et du financement de projets de la microfinance, de la promotion du volontariat, de l’encouragement des échanges culturels, juvéniles et sportifs, et des visites pour consolider le rapprochement entre les jeunes des États membres.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant