M. Yessef: "Imarat Al Mouminine" considère les oulémas un pilier fondamental dans l'édification de la Oumma islamique

26 يونيو 2022 - 12:30

Le secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas, Mohamed Yessef a souligné, samedi à Fès, que « Imarat Al Mouminine » (Commanderie des Croyants) au Maroc considère les oulémas un pilier fondamental dans l’édification de la Oumma islamique.

M. Yessef, qui intervenait au nom des oulémas du Maroc à l’ouverture du colloque scientifique international sur « Le propos des Oulémas quant aux constantes religieuses marocaines », a souligné que le système de la Commanderie des Croyants, qui a plus de 1300 ans, n’a eu de cesse d’honorer les oulémas en les considérant comme pilier dans l’édifice de la Oumma islamique.

L’ensemble des Marocains demeurent attachés à ce système, qui veille à la gestion de leurs affaires et à la préservation de leur religion, a-t-il indiqué.

Le secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas a salué, par ailleurs, le rôle de SM le Roi Mohammed VI dans la fédération des oulémas de l’Afrique sous la bannière de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, mettant l’accent sur la nécessité de jeter la lumière sur leurs efforts inlassables pour permettre au Continent de contribuer à l’édification d’un monde de paix et de stabilité.

Les oulémas d’Afrique se préparent aujourd’hui pour le renouveau au vu de l’importance que l’Islam accorde à cette question, a-t-il fait savoir, ajoutant que cet objectif implique des oulémas éclairés.

De son côté, M. Aminu Ado Bayero, Émir de Kano en République Fédérale du Nigeria a salué le rôle et les efforts continus déployés par SM le Roi Mohammed VI au service de l’Islam, formant le voeu que les contributions du Souverain inspirent les autres guides religieux à travers le monde islamique pour promouvoir les valeurs et les consignes nobles de l’Islam.

M. Ado Bayero s’est félicité, également, du grand travail mené par la fondation Mohammed VI des Ouléma africains et son dévouement au service de l’Islam, se disant heureux de représenter le Nigeria dans cet important colloque scientifique.

Organisé par le « Site des constantes religieuses marocaines » en collaboration avec la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, ce colloque de deux jours vise à libeller de l’ancrage légal des constantes religieuses marocaines, dans le Coran, dans la Sunna et dans les propos des Ouléma, tout en mettant en exergue les efforts de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, quant à la préservation de la religion et à la protection de ses constantes.

Cette rencontre internationale est articulée autour de quatre axes portant sur « Imarat Al Mouminine » (Commanderie des Croyants), « Le dogme Acha’arite », « La doctrine Malékite » et « Le soufisme Sunnite ».

Prennent part à ce colloque, notamment, les présidents et membres des trente-quatre sections de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains aux côtés d’universitaires, d’académiciens et de plusieurs autres personnalités.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant