Marocains bloqués à l’étranger : Grand cafouillage entre les décisions du gouvernement et les promesses de la RAM

18 ديسمبر 2021 - 13:17

Les Marocains bloqués à l’étranger sont dans la tourmente. Au moment où Mustafa Baitas, ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, a annoncé que les citoyens bloqués souhaitant rentrer au pays doivent accomplir leurs démarches de voyage avant le 23 décembre en raison de la situation épidémiologique, les billets d’avions vendus par la RAM ne sont pas disponibles. Une information confirmée au site Al-Yaoum 24 par des passagers bloqués selon lesquels les compagnies aériennes n’ont plus de siège disponibles et vendent des billets de retour datés du 1er janvier 2022, promettant aux citoyens que le ciel sera ré-ouvert en début d’année prochaine.
D’après les déclarations d’une Marocaine qui s’est retrouvée bloquée en France alors qu’elle s’y est rendue pour des raisons de santé, elle a affirmé que depuis que le gouvernement a annoncé la décision de rapatrier les citoyens bloqués, elle a pris contact avec les services consulaires qui lui ont répondu qu’ils n’ont rien à avoir avec cette opération de rapatriements vers le Maroc et que c’est la compagnie Royal AIR Maroc (RAM) qui est concernée. Cette dame, désirant changer son billet de retour pour rentrer au Royaume via le Portugal, affirme que dès l’annonce de la décision du gouvernement, elle a entrepris plusieurs contacts avec une agence RAM en France. Toutefois, elle était surprise d’apprendre que tous les sièges sont réservés jusqu’à la fin du mois. Finalement, son billet a été changé au 1er janvier 2022, mais de Marseille vers Casablanca vu que l’employé de l’agence lui a assuré que les vols vers le Maroc vont reprendre à cette date.
La question qui se pose maintenant avec acuité : Comment se fait-il que le gouvernement annonce l’interdiction de voyager dès le 23 décembre alors que la RAM vend des billets de retour pour le 1er janvier 2022 ? N’est-il pas judicieux de programmer des vols spéciaux pour rapatrier tous les Marocains bloqués à l’étranger et mettre fin à leurs calvaires?

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant