MAScIR et l’INH signent une convention spécifique de partenariat

12 يوليو 2022 - 13:44

La Fondation MAScIR et L’Institut National d’Hygiène (INH) ont signé, récemment à Rabat, une convention cadre de partenariat sur l’innovation, la recherche scientifique et le développement de technologies.
Cette convention fixe les conditions d’un partenariat stratégique entre les deux institutions visant une collaboration sur le long terme pour l’innovation, la recherche scientifique et le développement de technologies, précisent la Fondation MAScIR et l’INH dans un communiqué conjoint.
Il s’agit d’un rapprochement entre les deux établissements qui fait suite à leur conviction partagée sur la pertinence de mutualiser les ressources dont ils disposent pour mieux contribuer aux réponses de notre pays aux éventuelles menaces épidémiologiques qui peuvent le toucher, fait savoir le communiqué.
Cette mutualisation s’appuie essentiellement sur les expériences acquises et le capital humain opérationnel, d’une part, et sur la plateforme technologique et les ressources matérielles dont disposent la Fondation MAScIR et l’INH, d’autre part.
Les deux parties se sont engagé à maintenir un lien permanent pour le développement d’un courant d’échanges et de collaborations à travers des projets de co-développement et d’évaluation de kits de diagnostic, de bio- marqueurs et de dispositifs médicaux, note la même source.
L’INH du Maroc est sous la tutelle du ministère de la Santé et représente l’institution de référence en matière de biologie médicale et environnementale. Cet établissement public œuvre depuis 1930 à garantir une prise en charge efficace des problèmes d’hygiène et d’épidémiologie au Maroc.
Par son vaste champ d’intervention et ses laboratoires, il joue le rôle de support technique et scientifique aux différents programmes sanitaires tels que la tuberculose, le paludisme, la bilharziose, les leishmanioses, les méningites, les maladies entériques, le choléra, les salmonelloses, les infections sexuellement transmissibles, l’infection VIH, la poliomyélite la rougeole et la grippe.

L’INH assure également l’expertise technique en matière d’hygiène alimentaire, de toxicologie de l’environnement et dans le domaine médico-légal.

Pour sa part, la Fondation MAScIR est une association à but non lucratif qui relève de l’Université Mohammed VI Polytechnique. Créée en 2007, elle vise la promotion et le développement de pôles de recherche technologique dans les domaines des matériaux et nanomatériaux, de la biotechnologie, de la microélectronique et des sciences de la vie.

Ses travaux sont orientés vers la recherche appliquée et l’innovation pour répondre aux besoins du marché.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant