Nadia Maqdi: La finale se jouera sur des petits détailles et j'espère que les lionnes de l'atlas vont continuer à écrire l'histoire et à nous faire rêver

22 يوليو 2022 - 14:46

Nadia Maqdi plus connu sous le nom de Tigana , gloire du football nationale féminin, et première capitaine de l’équipe nationale féminine marocaine de l’histoire, partage avec nous ses sensations et nous fait une lecture tactique du match finale de la CAN contre l’Afrique du sud qui aura lieu demain à 21h au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat.

Concernant l’adversaire de l’équipe nationale en finale, coach Nadia Maqdi assure que l’équipe d’Afrique du sud est une équipe très technique avec des joueuses très rapide en avant, donc il faut faire très attention au niveau de notre axe central défensive qui a une certaine lenteur, sans oublier la nécessité de faire preuve d’une grande concentration au niveau de la finition devant les buts adverses.

Au niveau physique, Tigana ne cache pas son inquiétude au niveau du manque de fraicheur que peuvent avoir certaines joueuses marocaines surtout au milieu de terrain défensive avec Elodie Nakkach qui a souffert d’une grande fatigue après le match plein qu’elle a fait face au Nigéria.

« Le match de demain, nécessite une grande débauche d’énergie, j’espère qu’ Elodie Nakkach  et ses coéquipières ont récupéré sinon si il a un manque de fraicheur le sélectionneur national dispose de plusieurs solutions sur le banc de touche. Affirme coach Nadia Maqdi.

La bonne ambiance au sein du groupe qui ravit les supporters marocains, est toute à fait normal pour Tigana .  » Connaissant la majorité des joueuses je savais que le groupe va être très soudé, je souligne ici l’importance du rôle de notre capitaine Ghizlane Chebbak  et de toutes ses coéquipières à l’AS FAR, sans oublié l’implication sans faille de nos joueuses qui évoluent  en Europe grâce à la nouvelle politique de la FRMF  qui accorde une grande importance au football féminin.

« Cette esprit d’équipe, sera l’atout majeur de notre sélection nationale demain pour remporter le premier sacre africain de l’histoire du football national féminin assure Tigana. »

Tigana affirme que cette génération a écrit son nom dans l’histoire du football national féminin, elle estime aussi que ce qu’ont vit actuellement est une consécration pour toutes les générations du football national féminin, et elle assure que le plus grand mérite de cette génération reste d’avoir changer la façon du public marocain de voir le football féminin.

Pour finir, Tigana lance un appel aux lionnes de l’atlas : »La finale se jouera sur des petits détailles et j’espère que les lionnes de l’atlas vont continuer à écrire l’histoire et à nous faire rêver .

 

 

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant