Nador : Le DG de l’ONEE envoie une commission centrale pour s’enquérir de la véracité de la pollution volontaire du lac Marchica

19 أغسطس 2022 - 14:06

Suite à la pétition de plusieurs associations à Nador, à propos des rejets délibérés des eaux usées dans la lagune de Marchica, une commission centrale de l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE) a été diligentée, sur instructions du Directeur Général de l’Office, du 04 au 06 août 2022 à la ville de Nador pour s’enquérir sur place de la situation de tous les points de rejet déversant dans cette lagune.

Un communiqué de l’ONEE indique qu’après les différentes visites effectuées par la commission aux points de rejet objet de la pétition, il s’est avéré qu’aucun rejet délibéré des eaux usées n’est constaté et aucune odeur nauséabonde n’a été ressentie au niveau de tous les points de rejets existants et pouvant déverser dans la lagune de Marchica.

Les équipes d’assainissement de l’ONEE sur place restent très engagées et n’épargnent aucun effort dans le suivi et la gestion des ouvrages d’assainissement surtout durant cette période estivale caractérisée par l’affluence d’un nombre important de visiteurs vers la ville de Nador, souligne le communiqué.

En parallèle, les services de l’ONEE assurent une coordination continue avec les autorités locales et l’Agence pour l’Aménagement du Site de la Lagune de Marchica à Nador afin de mener les actions nécessaires pour éviter tout éventuel rejet vers ladite lagune, en vue de la préservation de ce site à fort potentiel biologique et écologique.

Le communiqué rappelle également que pour accompagner le développement socio-économique que connaît la région du Grand Nador, l’Office réalise un important programme d’investissement visant l’amélioration et le renforcement du système d’assainissement au niveau du Grand Nador.

Il s’agit notamment de la réalisation d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées (STEP) de type boues activées de Bni Nsar – Atalayoune – Farkhana avec une capacité nominale de 7.000m3/jour, avec un coût de plus de 140 millions de dirhams (MDH). Les travaux de ce projet sont actuellement en cours et permettront de soulager le réseau d’assainissement, les stations de pompage et la STEP de Nador.

Le programme porte aussi sur la réhabilitation du réseau d’assainissement et l’amélioration des performances de la STEP existante de Nador, avec un coût dépassant 55 MDH, dont les travaux sont en cours de démarrage et qui permettra d’améliorer le fonctionnement des ouvrages d’assainissement existants et d’augmenter la capacité d’épuration de la STEP existante.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant