Noureddine Chergui: La liste de Regragui fait quasiment l'unanimité est beaucoup de joueurs ont une dette envers lui

12 نوفمبر 2022 - 15:13

Après une longue attente, le sélectionneur national Hoalid  Regragui, a publié la liste des 26 joueurs qui vont défendre les couleurs du Maroc lors de la coupe du monde 2022 au Qatar, une liste qui a le mérite de faire quasiment l’unanimité auprès des supporters marocains, coach Noureddine Chergui  analyse pour Alyaoum24 la liste finale.

La liste des joueurs convoqués, marque clairement la fin d’un sicle, et le début d’une nouvelle étape, ainsi plusieurs joueurs qui étaient toujours présents avec Vahid ont été écartés comme les frères Samy et Ryan Mmaee, Sofian Chakla,  Sofiane Alakouch, Munir El Haddadi, Aymen Barkok, et Ayoub El Kaabi.

 » Ces décisions sont justes et font l’unanimité car le niveau actuel de ces joueurs est très décevant, et le public marocain a toujours protesté contre la convocation de certains joueurs qui manquent de compétition ou qui n’ont pas donné satisfaction lors de leurs précédentes convocations. » Assure coach Noureddine Chergui.

En plus, cette liste contient onze joueurs qui représentent les joueurs locaux, avec trois joueurs qui évoluent actuellement au WAC, il s’agit de  Yahya Jabrane, Yahya Attiatallah, et Reda Tagnaouti, en plus de 8 autres joueurs qui ont été formés au Maroc avant de jouer à l’extérieur soit en Europe ou dans les pays du golf, il s’agit de Nayef Aguerd qui a été formé à l’Académie MVI de football et a porté les couleurs du FUS avant de commencer une grande carrière en Europe ou il joue actuellement pour le club de West Ham en Angleterre.

Idem pour Youssef En-Nesyri, qui est un produit de l’Académie MVI de football et qui porte le maillot du FC Séville, ou encore Azzedine Ounahi qui est issu de la même académie et qui porte les couleurs du SCO d’Angers.

Même Yassine Bounou qui a été élu neuvième meilleur gardien du monde a fait sa formation au WAC, avant de tracer son chemin petit à petit jusqu’à a devenir le nom qu’il est aujourd’hui.

Jaouad El Yamiq est aussi le produit de la formation locale, issu de l’OCK, et après avoir fait ses preuves au Raja il joue actuellement en Espagne au Real Valladolid, sans oublier Achraf Dari qui vient de quitter le WAC pour rejoindre le Stade brestois.

Cependant, la présence de deux noms dans cette liste de joueurs issus de la Botola  a eu une grande répercussion, il s’agit de Badr Benoun l’ ex du Raja, et d’Al Ahly du Caire qui porte les couleurs du SC Qatar, vu qu’il a beaucoup souffert des répercussions du COVID19 qui l’ont longtemps éloigné des terrains.

Et pour finir, le retour du joueur qui a toujours été réclamé par le public marocain pour son efficacité devant les buts, et qui était absent  de la sélection depuis 2019, ou il avait quitté la concentration de l’équipe nationale à quelques jours de la CAN après avoir présenter ses excuses au public marocain et aux dirigeants Abderrazak Hamed Allah prodige de l’OCS et qui porte actuellement le maillot du club Saoudien  d’al Ittihad et qui est également une légende dans ce championnat.

 » La présence de ce nombre de joueurs qui représentent la formation locale, prouve que Regragui est resté fidèle au principe que seul le mérite ouvre la porte d’accès à l’équipe nationale; peu importe le championnat ou évolue le joueur, ou son passer avec la sélection nationale, une nouvelle page commence. » Affirme notre interlocuteur.

Le sélectionneur national a également démontré qu’il savait faire confiance aux jeunes en incluant dans cette liste Abdessamad Ezzalzouli l ‘ailier du Barca prêté à Osasuna qui a 21 ans, ou encore Bilal El Khannouss qui évolue au club Belge du KRC Genk et qui a 18 ans, et qui était convoité par la Belgique.

 » La convocation de ses joueurs rentre dans le cadre d’assurer le présent et le futur de l’équipe nationale, ils sont capables d’apporter le plus dés maintenant, et ils feront aussi les beaux jours de l’équipe nationale lors des prochaines années. » affirme coach Noureddine Chergui.

Hoalid Regragui a également prouvé à travers cette liste qu’il sait soutenir ses joueurs qui vivent une situation difficile dans leurs clubs ou manquent de confiance, dans cette catégorie de joueurs  figurent des noms comme celui d’Hakim Ziyech qui manque de temps de jeu à Chelsea, Selim Amallah que son club le Standard de Liège a éloigné du groupe pro pour le forcer à renouveler son contrat,  Abdelhamid Sabiri qui manque de temps de jeu à l’UC Sampdoria, et bien sur Youssef En-Nesyri qui traverse une longue période de doute avec Séville ou il ne marque plus, et le public marocain s’impatiente et exige une réaction immédiate.

 »  Ces décisions prises par le sélectionneur démontrent qu’il accorde une grande confiance à ces joueurs, cette liste fait l’unanimité et beaucoup de joueurs ont une dette envers lui, pour une raison ou pour une autre à eux de prouver qu’ils méritent cette confiance. » conclue notre consultant.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant