Oujda-Angad : Un intérêt particulier accordé à la santé de la mère et de l’enfant

04 أكتوبر 2022 - 10:41

La santé maternelle et infantile fait partie des axes prioritaires de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans sa 3ème phase (2019-2023), et fait l’objet, au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad, d’une attention particulière en vue de promouvoir les générations futures.

L’objectif est notamment de contribuer à améliorer l’accès aux soins pour la mère et l’enfant, et de faire évoluer les comportements des populations dans le but de réduire les décès évitables, tout en œuvrant pour réduire les disparités constatées dans ce domaine entre les milieux urbains et ruraux.

C’est dans ce cadre que le Comité provincial du développement humain (CPDH) d’Oujda-Angad organise, du 1er octobre au 31 décembre 2022, une campagne de sensibilisation à la santé de la mère et de l’enfant.

Cette campagne est organisée en partenariat avec la délégation provinciale de la Santé et de la protection sociale et l’Association marocaine des sages femmes – Section de l’Oriental, au niveau des centres de santé des communes rurales de la préfecture, ainsi qu’au sein des centres socioculturels réalisés dans le cadre de l’INDH.

Cette action, qui a été lancée en fin de semaine au centre de santé de la commune rurale d’Ain Sfa, est menée grâce à la mobilisation d’une importante équipe médicale comprenant des médecins de différentes spécialités (médecine générale, gynécologie, pédiatrie) et des cadres infirmiers et paramédicaux.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Hamid Hammoucha, chargé du programme d’impulsion du capital humain des générations montantes à la Division de l’action sociale de la préfecture d’Oujda-Angad, a indiqué que cette campagne de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de l’intérêt porté par la 3ème phase de l’INDH (2019-2023) à la santé de la mère et de l’enfant, et cible en particulier les enfants de moins de 6 ans, les mères et les femmes enceintes.

De son côté, Bahija El Houssaini, présidente de l’Association marocaine des sages femmes – Section de l’Oriental, a souligné que cette campagne est organisée dans le cadre de la convention de partenariat liant l’association à la wilaya de l’Oriental et le ministère de la Santé et de la protection sociale, et sera menée au niveau de 10 centres de santés en milieu rural et 9 en milieu urbain au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.

Cette campagne, qui a connu dès son départ une forte affluence de la part de la population locale, est axée en particulier sur la sensibilisation à la santé de la mère et de l’enfant et les bonnes pratiques dans ce domaine, ainsi que le suivi de la santé des enfants de moins de 6 ans, notamment les cas souffrant de maladies respiratoires et de problèmes de croissance, a-t-elle précisé.

Par ailleurs, cette initiative coïncide avec Octobre Rose, la campagne de sensibilisation des femmes au dépistage du cancer du sein, a-t-elle relevé, notant que ce volet a été inclus à cette occasion dans cette campagne.

A cet égard, des opérations de dépistage seront menées au profit des bénéficiaires de cette campagne, sans oublier les actions de sensibilisation, a ajouté Mme El Houssaini.

Cette campagne intervient en appui des différentes réalisations et efforts menés par le département de la Santé et l’INDH en vue d’améliorer l’offre de soins destinée à ces catégories et, par conséquent, garantir les conditions favorables à l’épanouissement des générations montantes.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant