Panne d’électricité au stade d’Oran: L'Algérie démontre encore une fois sa médiocrité

17 نوفمبر 2022 - 13:51

Organisateur du CHAN 2023 et de la CAN U17, et désirant concurrencer le Maroc pour abriter  la CAN 2025, l’Algérie qui  se vante toujours d’avoir les meilleurs  infrastructures sportifs en Afrique. ne peut pas cacher la réalité elle vient de s’en rendre compte, en se ridiculisant devant l’instance dirigeante du football africain.

L’équipe nationale algérienne de football qui jouait hier mercredi un match amical contre le Mali au nouveau stade d’Oran, dans le cadre des préparations  des prochaines échéances mais aussi et surtout  pour  promouvoir les nouvelles  infrastructures algériennes qui selon les autorités du voisin de l’est sont destinés à abriter les matchs de la CAN 2025.

Le résultat du match (1/1) est anecdotique, mais le fait que la traditionnelle conférence de presse d’après-match des entraîneurs des deux sélections n’a pas pu avoir lieu à cause d’ une panne au niveau du système d’éclairage, et le fait qu’elle soit annulée après plus de 25 minutes d’attente est une gifle cuisante pour l’Algérie d’autant plus que les responsables de la CAF étaient présents.

Cette catastrophe, vient s’ajouter  aux déclarations , inédites  du secrétaire général du Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM) qui ont eu lieu à Oran, Iakovos Filippousis avait affirmé  «À notre grand regret, nous devons souligner les insuffisances organisationnelles importantes et fondamentales, qui ont créé des impressions extrêmement négatives sur les membres de la Famille méditerranéenne et ont provoqué de vives réactions.»

Cependant, il ne faudra pas s’étonner si le régime militaire algérien rend le Maroc responsable de son incompétence comme d’habitude.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant