Abdelouafi Laftit: Le Maroc engage tous ses moyens pour la gestion des catastrophes naturelles

09 septembre 2023 - 00:15

 Le Maroc est engagé avec l’ensemble de ses moyens en matière de gestion des crises et des catastrophes naturelles, placée, désormais, au cœur de l’intérêt des responsables lors de la concrétisation des politiques publiques nationales, a souligné, jeudi à Marrakech, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

« Le Royaume du Maroc, via la mobilisation de l’ensemble de ses moyens, demeure engagé dans le domaine de la gestion des crises et des catastrophes naturelles, placée au cœur de l’intérêt des responsables lors de la concrétisation des politiques publiques nationales, telles que traduites dans les faits, par l’adoption de plans stratégiques en la matière », a dit M. Laftit qui intervenait à l’ouverture des travaux de la 19è Conférence des organismes arabes de protection civile.

Dans une allocution lue en son nom par le Wali- Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Mohamed Faouzi, le ministre a mis en relief l’importance cruciale que revêt la question de la protection civile et de la défense civile au Maroc, étant donné que Sa Majesté le Roi Mohammed VI ne cesse d’accorder à cette question un intérêt tout particulier à travers, les Hautes Orientations sages et éclairées contenues dans différents Discours et Messages du Souverain.

Et M. Laftit de poursuivre que les efforts déployés par le Royaume dans ce domaine ne peuvent être couronnés de succès que par leur complémentarité et synergie avec les efforts déployés par l’ensemble du monde arabe que ce soit au niveau de la conception que de celui de l’activation, de manière à favoriser l’échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de gestion des dangers, et d’ouverture de canaux et de mécanismes de concertation et de coordination aux niveaux arabe et régional.

Une telle démarche, a poursuivi le ministre, permettra certainement d’atteindre la complémentarité, la synergie et la cohésion des mesures préventives et proactives à adopter.

Dans ce sens, il a loué les multiples efforts engagés par la Ligue Arabe dans le domaine de la lutte contre les catastrophes naturelles notamment, à travers la création d’un mécanisme de coordination arabe pour mettre fin aux dangers engendrés par les catastrophes naturelles, ainsi que les efforts menés par le Bureau Arabe de Protection Civile et des questions de l’environnement, sous l’égide du secrétariat général du Conseil des ministres arabes de l’intérieur, afin de mettre sur pied les bases indispensables pour la concrétisation d’une véritable coopération entre les organismes de protection civile et de défense civile dans les pays arabes.

Et d’enchainer en estimant que le choix du Maroc pour la tenue de cette réunion de grande envergure pour la 11è fois, intervient en consécration des efforts déployés dans le domaine de la protection civile et traduit fortement, la mobilisation du Royaume à honorer ses engagements en matière de lutte contre l’impact du changement climatique, et de gestion des catastrophes naturelles, dont la communauté internationale reconnait l’ampleur.

L’organisation de cette conférence au Maroc illustre aussi l’adhésion du Royaume en termes d’accompagnement de l’importance grandissante de la question de la protection civile et la défense civile à l’échelle internationale en général, et au niveau du monde arabe en particulier et ce, compte tenu des catastrophes naturelles, technologiques et environnementales que connait plusieurs pays à travers le globe et des dégâts matériels et humains considérables qu’elles ne cessent d’engendrer, a poursuivi M. Laftit.

Dans ce sens, il a passé en revue nombre de facteurs qui contribuent à l’amplification de ces fléaux, entre autres, la croissance démographique et la concentration urbaine, les dangers liés aux usines chimiques et aux Complexes thermiques, le transport et stockage des produits pétroliers et des matières dangereuses.

Le ministre a, par la même occasion, souligné l’impératif de fédérer les efforts à l’échelle planétaire en général, et dans le monde arabe en particulier à la faveur d’une gestion idoine et efficace des dangers naturels, tout en parvenant à limiter leurs impacts négatifs sur les plans civil, sécuritaire et économique.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cet événement connait la participation des présidents et des représentants des organismes de protection civile dans les pays arabes, la Ligue arabe, l’Université Nayef des sciences de la sécurité et du secrétariat général du conseil des ministres arabes de l’Intérieur.

Les participants à ce conclave débâteront de plusieurs thématiques, entre autres, les moyens de lutter contre les nouveaux dangers de pollution de l’environnement, les nouveautés et les évolutions des missions des organismes arabes de protection civile, la mise en place d’un portail électronique des organismes arabes de protection civile et d’un centre de coordination de la coopération opérationnelle entre les organismes de protection civile dans les pays arabes, dans le cadre de la lutte contre les accidents majeurs et les catastrophes.

Les travaux de cette conférence porteront également sur l’examen des résultats de la réunion de la commission tenue mercredi pour étudier l’intégration de la convention arabe de coopération dans les domaines de la recherche et du sauvetage avec le projet de convention de coopération entre les organismes de protection civile arabes.

La Conférence sera aussi l’occasion pour le Secrétariat général de présenter les recommandations de ce conclave à la prochaine réunion du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur.

Partager l'article
-->