Président du Parlasur : « Nous apprécions hautement les efforts de SM le Roi pour le rapprochement entre l'Afrique et l'Amérique Latine»

MAP
01 يوليو 2022 - 11:33

Le Parlement du Mercosur (Parlasur) « apprécie hautement les efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI pour parvenir à un plus grand rapprochement » entre l’Afrique et le monde arabe d’une part, et l’Amérique Latine de l’autre, dans le cadre de la coopération Sud-Sud que le Royaume érige en principe fondamental de sa politique étrangère.

Le Président du Parlasur, Tomas Bittar Navarro, a salué dans une déclaration à la chaîne d’information marocaine M24, « les initiatives généreuses pour réaliser l’intégration entre ces deux régions » entreprises par le Maroc.

M. Tomas Bittar, qui a rencontré à Montevideo le président de la Chambre des Conseillers, M. Enaam Mayara, en marge d’un symposium sur le changement climatique et le rôle des parlements d’Amérique latine et des Caraïbes, organisé par l’Union interparlementaire et le Parlement uruguayen, a souligné que dans un monde mondialisé « aucun pays ne peut vivre sur une île isolée, et qu’il serait déraisonnable pour nous de rater l’occasion de réaliser cette intégration  » avec l’Afrique le Monde arabe.

Le président du Parlasur a, en outre, qualifié d’«excellentes» les discussions avec le président de la Chambre des Conseillers, ajoutant que « le moment était venu pour que la Chambre devienne membre du Parlasur ».

Il a souligné à ce propos qu’il existe une volonté politique pour que la Chambre des Conseillers rejoigne le Parlement du Mercosur, qui est aujourd’hui le deuxième plus grand bloc au monde, notant qu’un accord dans ce sens devrait être conclu dans un délai ne dépassant pas un mois et demi, ce qui permettra de mettre en œuvre une feuille de route pour la consolidation de la coopération dans de nombreux domaines d’intérêt commun.

Pour sa part, M. Mayara a exprimé le souhait de la Chambre des Conseillers de rejoindre le Parlasur en tant que membre observateur.

Notant la composition diversifiée de la Chambre des Conseillers liée à la variante économique et professionnelle, M. Mayara a rappelé que le siège du secrétariat permanent du Forum parlementaire des pays d’Afrique, d’Amérique Latine et des Caraïbes (Afrolac) se trouve à Rabat, ce qui confère à la Chambre des conseillers le rôle d’impulseur des relations avec ce bloc parlementaire régional, d’autant plus que le Maroc est membre observateur dans tous les forums parlementaires régionaux d’Amérique latine.

Le Président de la Chambre des Conseillers a souligné à ce propos « la précieuse participation » du Parlasur aux activités du Forum organisé en mars dernier à Rabat entre les Sénats et conseils similaires en Afrique et le monde arabe et leurs homologues d’Amérique latine et des Caraïbes, un forum qui a bénéficié du haut patronage de Sa Majesté le Roi et qui a proclamé « Rabat, capitale de la coopération Sud-Sud ».

Pour sa part, le vice-président du Parlasur, le brésilien Celso Rossumanno a souligné que « le Maroc est un pays très important pour le Mercosur », notant que le Brésil est le premier partenaire commercial du Royaume en Amérique latine.

A l’issue d’entretiens avec M. Mayara, le président de l’Union interparlementaire (UIP), le portugais Duarte Pacheco, a salué dans une déclaration similaire, le niveau excellent des relations entre l’UIP et le Parlement marocain.

Il a annoncé la mise en œuvre d’un feuille de route qui comporte une réunion à une date ultérieure de l’Assemblée générale de l’UIP au Maroc, en présence de plus de 55 délégations et d’un millier de parlementaires.

« Ainsi, a-t-il dit nous irons dans le sens du renforcement de la démocratie pour un monde meilleur ».

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant