Programme exceptionnel: La MAMDA accélérera le rythme de l'expertise et priorisera les zones touchées

18 فبراير 2022 - 11:51

La Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) va contribuer à la mise en œuvre du programme exceptionnel visant à atténuer les effets du retard des précipitations, via notamment l’accélération du rythme de l’expertise, à partir du 21 février courant, et la priorisation des zones touchées, a assuré, jeudi ; Mahmoud Oudrhiri, directeur général délégué de la MAMDA-MCMA.

La mutuelle œuvrera également à l’accélération des indemnisations, a indiqué M. Oudrhiri dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion présidée par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Et de mettre en avant l’importance du deuxième axe du programme relatif à l’Assurance, notant que l’Assurance multirisque climatique est régie par la convention conclue, en 2011, entre les ministères de l’Agriculture et des Finances et la MAMDA, et qui vise à couvrir les agriculteurs contre une multitude des risques agricoles, notamment, la sécheresse, les inondations et les problématiques liées aux grandes cultures telles que les légumineuses, les céréales et les graines oléagineuses.

Depuis 2011, cette convention a permis le versement d’une « indemnisation d’un montant de 3,8 milliards de dirhams (MMDH) », a souligné M. Oudrhiri, expliquant, dans ce sens, que « les cotisations des agriculteurs ne dépassent pas 32 dirhams par hectare, alors qu’ils ont reçu, en moyenne, un montant de 406 dirhams durant cette période, ce qui confirme l’importance de cette convention ».

Au titre de l’année 2022, un million d’hectares a été souscrit dont 80% est consacré à 4 régions, à savoir, Marrakech-Safi, Casablanca-Settat, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra, a fait observer le responsable, ajoutant que les deux tiers de ces souscriptions concernent les céréales (blé dur, blé tendre).

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant