Rabat: l’offre de soins renforcée avec deux centres de santé

02 يوليو 2022 - 10:50

L’infrastructure sanitaire s’est renforcée à Rabat avec la construction et l’équipement de deux centres de santé urbain et pluridisciplinaire de diagnostic de niveau 2, permettant ainsi d’étoffer l’offre de soins à l’échelle de la capitale du Royaume.
Il s’agit du Centre de santé urbain Nahda et du Centre pluridisciplinaire de diagnostic de niveau 2, deux unités de nature à améliorer l’accès des citoyens aux traitements et prestations de santé de base, ainsi que les conditions de travail des professionnels de santé, indique un communiqué du ministère de la Santé et de la Protection sociale.
Les deux centres ont été visités hier vendredi par le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, en compagnie du Wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yacoubi, ont été construits d’une manière intégrée au niveau du quartier Nahda sur une superficie couverte de 800 mètres carrés, pour un coût total de neuf millions de dirhams, précise-t-on.
Le Centre de santé urbain Nahda comprend trois salles de consultations médicales et trois autres salles dédiées à la santé de la mère et de l’enfant, notamment la planification familiale, le suivi de la grossesse et de l’accouchement, ainsi que la détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus.
Pour sa part, le centre pluridisciplinaire de diagnostic de niveau 2 comprend une salle d’attente, une unité d’accueil et d’orientation et six salles de consultations médicales spécialisées (ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, médecine cardiovasculaire, dermatologie, gastro-entérologie et la pédiatrie), précise le communiqué.

Il comprend également un service de radiologie, un laboratoire, un espace de prélèvement, une salle de soins, une salle spéciale pour les plâtres, une salle de repos, trois salles de soins dentaires, une salle de stérilisation, une pharmacie, une salle de réunion, des bureaux administratifs et autres installations.

Réalisés dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la Santé et de la Protection sociale et l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), les deux nouveaux centres sont dotés d’équipements biomédicaux et logistiques modernes et de qualité en plus de ressources humaines qualifiées.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant