Révolution du Roi et du Peuple: le CCME salue le contenu du discours Royal

21 أغسطس 2022 - 12:30

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), a salué le contenu du discours adressé, samedi, par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Le discours royal illustre une nouvelle fois l’attention particulière que le Souverain porte aux intérêts et droits des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et Son interaction continue avec leurs doléances et préoccupations, outre leur inclusion dans le développement de leur mère patrie, a indiqué le CCME dans un communiqué.

A cet égard, le Conseil estime que ce discours est “un geste royal” et une “marque de bienveillance” qui rend justice à l’attachement des MRE à leur mère patrie, leur adhésion à ses causes sacrées et leur soutien continu à ses intérêts suprêmes dans l’heur et le malheur.

“C’est ce dont les Marocains du monde ont su faire preuve lors de la crise de la pandémie de Covid-19, que ce soit à travers leurs transferts d’argent, leur soutien à leurs familles ou leur contribution au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie, sans oublier les initiatives associatives”, a souligné le CCME.

En ce sens, le Conseil salue vivement le contenu du discours Royal soulignant l’importance d’établir une relation structurelle permanente avec les compétences marocaines à l’étranger, y compris les Juifs marocains, ainsi que l’appel du Souverain à créer un mécanisme spécial chargé d’accompagner ces compétences et talents marocains à l’étranger et de soutenir leurs initiatives et projets.

Le CCME salue également les hautes orientations Royales inhérentes à la modernisation et à la mise à niveau du cadre institutionnel relatif aux fils et filles de la communauté marocaine résidant à l’étranger, ainsi qu’à la reconsidération du modèle de gouvernance des institutions existantes afin d’en améliorer l’efficacité et la synergie.

A cette occasion, le Conseil réitère son appel à l’ensemble des acteurs institutionnels en vue d’une interaction positive quant au cadre législatif et de l’élaboration de politiques publiques inclusives et intégrées destinées à la diaspora marocaine.

Ces politiques se doivent, ajoute le CCME, d’être en phase avec les particularités de cette catégorie de citoyens et avec leurs aspirations relatives à l’amélioration des services administratifs qui leur sont destinés, l’octroi d’incitations supplémentaires à l’investissement, le renforcement de l’encadrement religieux, culturel et pédagogique ou encore la création des conditions permettant de mettre les compétences de la diaspora au service des différents chantiers de développement enclenchés au Maroc.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant