SM le Roi souligne la gestion singulière des effets de la crise de la Covid-19

31 يوليو 2022 - 14:31

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné la gestion singulière par le Royaume des effets de la crise de la Covid-19 qui se sont fait sentir dans tous les secteurs économiques et sociaux.

“Nous avons surmonté cette conjoncture difficile par une gestion singulière”, a affirmé le Souverain dans Son Discours adressé à la Nation, samedi, à l’occasion de la Fête du Trône.

SM le Roi a précisé que de larges franges de la population, notamment pauvres ou en situation de précarité, ont été fortement touchées socialement et économiquement, mais l’Etat a supporté le coût exorbitant de la lutte contre la pandémie en accordant des aides matérielles directes aux familles nécessiteuses et en apportant du soutien aux secteurs touchés.

L’Etat a également assuré un approvisionnement régulier et suffisant en denrées de première nécessité dans toutes les régions du pays, a ajouté SM le Roi.

Par ailleurs, le Souverain a fait observer que nonobstant le coût onéreux du vaccin, le Maroc a été, de l’avis de tous, l’un des premiers pays à prendre la judicieuse initiative de se le procurer et de le mettre gratuitement à la disposition des citoyens et des étrangers résidant au Maroc.

SM le Roi a rappelé, dans ce contexte, la mise en œuvre du grand projet de généralisation de la protection sociale et de mise à niveau du système de santé, ainsi que le lancement de plusieurs projets qui visent à atteindre la souveraineté sanitaire et à assurer la sécurité et la sûreté des citoyens.

Ainsi, affirme le Souverain, en moins d’une année, le nombre des travailleurs non-salariés et l’effectif de leurs familles bénéficiant de l’AMO ont franchi la barre des six millions d’adhérents.

De plus, à la fin de l’année en cours, le chantier de la couverture sanitaire obligatoire sera parachevé, s’élargissant aux bénéficiaires du RAMED, a assuré le Souverain.

SM le Roi a exprimé Sa détermination à mettre en œuvre à la fin de 2023 le projet de généralisation graduelle des allocations familiales, “conformément au planning arrêté”.

Ce projet solidaire d’intérêt national, explique le Souverain, bénéficiera à environ sept millions d’enfants, en particulier à ceux qui appartiennent à des familles pauvres ou en situation de précarité et à trois millions de ménages n’ayant pas d’enfants en âge de scolarité.

A cette fin, SM le Roi a appelé à “l’opérationnalisation diligente” du Registre Social Unifié, considéré comme le principal mécanisme pour l’octroi d’un soutien efficace.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant