Hit radio: « Momo » devant le tribunal avec ses présumés complices.

02 avril 2024 - 16:24

L’animateur vedette de « Hit radio » Mohamed Bousfiha, dit « Momo », a comparu, mardi, devant le tribunal de première instance à Casablanca pour répondre des accusations de simulation de vol de portable lors d’une spectaculaire émission radio diffusée en direct.

Arrivé au tribunal en tenue décontracté, en compagnie de son avocat, « Momo » est poursuivi en état de liberté après avoir versé une caution de 10 millions de centimes, alors que ses deux complices présumés sont poursuivis en état d’arrestation, a constaté le correspondant du journal « Al Youm24″ (rédaction arabophone).

Dés le début de l’audience, la défense a réclamé le report du procès afin de bien préparer ses dossier et demandé la liberté provisoire pour les deux accusés incarcéré dans la prison de Okacha. Ces derniers disposent de toutes les garanties et l’un d’entre eux est père de deux enfants, sans casier judiciaire.

Pour la défense, il y a eu un recours excessif à la détention provisoire dans cette affaire.

De son coté, l’avocat de « Momo » a réclamé que son client soit poursuivi conformément au Code de la presse et de l’édition et non pas du Code pénal.

L’animateur est poursuivi pour « diffusion de fausses informations » et de simuler « un crime fictif » de vol de portable sur l’antenne pour faire le buzz. La direction Hit radio » avait nié «toute implication de la station dans la commission de ces actes, totalement contraires à ses valeurs … et à ses principes éthiques et professionnels ».

Le tribunal a décidé de reporter l’affaire à jeudi prochain.

Partager l'article
-->