Séisme: le CNDH appelle à protéger les enfants du fléau de la désinformation

25 mai 2024 - 15:00

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a recommandé, vendredi à Rabat, d’actualiser la stratégie nationale de gestion des risques et des catastrophes naturelles 2020-2030, tout en implémentant l’approche des droits de l’enfant et en impliquant les associations actives dans le domaine de l’enfance.

Lors de la présentation de ses conclusions et recommandations sur le suivi de la situation des enfants touchés par le séisme de l’Atlas sous le thème « La protection des droits de l’enfant dans le contexte du séisme du 8 septembre 2023-Observations et recommandations prioritaires du Conseil via son observation de l’espace numérique et ses visites de terrain », le CNDH a appelé à la mise en place d’un guide spécial de gestion des catastrophes naturelles au niveau des centres de protection de l’enfance et l’accélération du processus d’élaboration d’une loi relative à ces centres.

Les recommandations du CNDH portent sur le renforcement de la proactivité et de la résilience face aux catastrophes, ainsi que la promotion du principe de la participation des enfants et les conditions d’un environnement numérique qui limite le fléau de la désinformation.

Ce rapport est décliné en deux grands chapitres. Le premier comprend les conclusions et recommandations des visites de terrain pour suivre et évaluer le niveau d’accès des enfants dans les zones touchées par le séisme à leurs droits fondamentaux ainsi que la compatibilité du programme d’intervention des autorités publiques avec les normes internationales relatives aux droits de l’enfant à travers quatre axes principaux.

Le deuxième chapitre s’articule autour des conclusions de suivi et des recommandations concernant le cyberespace et les droits de l’enfant suite à la catastrophe, à travers quatre axes principaux mettant en lumière le droit des enfants à la participation et à l’expression, le harcèlement et les allégations d’abus sexuel et d’exploitation des enfants, ainsi que la vie privée, la désinformation et les fake news.

À cette occasion, la présidente du CNDH, Amina Bouayach, a affirmé que ce document découle de la démarche stratégique de « l’approche des droits de l’enfant » et de l’approche du travail avec les enfants, en plus des priorités de suivi de l’espace numérique et de son impact sur l’effectivité des droits.

Elle a ajouté que les recommandations de ce document proviennent également des visites de terrain et des séances organisées par le Conseil avec les enfants, les ONG et les autorités locales concernées, en lien avec la tragédie du séisme du 8 septembre et son impact sur la situation des droits de l’enfant.

Le séisme du 8 septembre 2023 avait fait plus de 3000 morts et plus de 6000 blessés

Partager l'article
-->