Soutien à la filière apicole : Le plan de mise en œuvre toujours en cours d'élaboration (Fédération)

12 مارس 2022 - 12:15

Le plan de mise en œuvre du programme de soutien à la filière apicole est toujours au stade de l’élaboration, selon la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Apiculture (FIMAP). Dans un communiqué, la Fédération dit « avoir pris connaissance via les réseaux sociaux d’appels à l’organisation d’un sit-in de protestation devant la Direction de développement des filières de production agricole que d’aucuns ont lancés en prétendant ne pas avoir bénéficié des subventions destinées à cette chaîne, sachant que le plan de mise en œuvre dudit programme est toujours en cours d’élaboration ». Pour éviter d’induire en erreur les professionnels de l’apiculture, la FIMAP, représentant officiel de la filière, précise que depuis l’annonce du nouveau phénomène de l’effondrement des colonies d’abeilles, le ministère de tutelle, avec toutes ses composantes, a suivi la situation de très prés, avec le concours des représentations de la Fédération.

En outre, des enquêtes de terrain et des analyses vétérinaires ont été réalisées par l’Office national de sécurité des produits alimentaires (ONSSA) pour s’assurer que les abeilles ne présentent aucune maladie, en plus de l’organisation d’un séminaire scientifique auquel ont participé des experts spécialisés dans ce phénomène connu de plusieurs pays des différents continents. Ce séminaire, ajoute la Fédération, a conclu à des recommandations qui seront incorporées dans le programme de soutien à la filière apicole pour faire face aux répercussions de ce phénomène, notant à cet égard qu’elle continuera à mobiliser toutes ses composantes pour accompagner le ministère de l’Agriculture dans la mise en œuvre équitable de ce programme au profit des professionnels de l’apiculture.

La FIMAP, conclut le communiqué, invite tous les professionnels de l’apiculture à l’appuyer en adhérant à ses représentations régionales dans tout le Royaume, et ce afin de contrôler les données et statistiques et pour qu’aucun apiculteur ne soit exclu.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant