Un syndicat reproche à Benmoussa sa mise en place précipitée du projet de modernisation de L’Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

10 أبريل 2022 - 15:06

L’Union nationale de l’enseignement supérieur à l’ L’Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports, a dénoncé ce qu’elle a appelé les solutions hâtives et unilatérales, auxquelles recourt le ministère de l’Éducation nationale, des Sports et de l’Enseignement préscolaire, sans avoir une vision globale, qui vise à nuire aux composantes de l’institut ou détruire ses acquis en matière de formation, encadrement, et recherche scientifique spécialisée.

Et elle a estimé que ce qui est secrètement prévu par le ministère de Chakib Benmoussa, est « complètement incompatible avec les contenus et les perspectives auxquels aspire le modèle de développement, qui met l’accent sur l’investissement dans l’être humain à l’intérieur et à l’extérieur de la classe, des familles, et centres de formation professionnelle, grâce  à l’éducateur spécialisé et à l’animateur Socioculturel,  au coach sportif et au directeur sportif.

Dans son communiqué, le Syndicat a appelé à «l’adoption du projet de modernisation de l’Institut royal, qui a été préparé par quelques professeurs de l’Institut, comme un terrain propice à la cristallisation d’un système plus fort et meilleur pour cette institution».

Le syndicat s’est plaint de l’absence de réponse de la part de Benmoussa aux courriers qui lui étaient adressés pour ouvrir un dialogue tant avec le conseil de l’établissement qu’avec le bureau local du Syndicat national de l’enseignement supérieur de l’institut.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant