Visite de M. Miraoui à l’Ecole Normale Supérieure

29 سبتمبر 2022 - 11:09

 Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, M. Abdellatif Miraoui a visité hier mercredi à Marrakech, l’Ecole Normale Supérieure, occasion de s’informer de visu sur la rentrée universitaire au niveau de cet établissement d’enseignement supérieur ainsi que sur le début de la formation dans le Cycle de la Licence en Education.

A cette occasion, le ministre et la délégation l’accompagnant, a effectué une tournée à travers différentes dépendances de l’ENS de Marrakech, qui ont été mis à niveau pour accueillir les nouveaux étudiants dans de bonnes conditions, entre autres, une Salle dédiée à la lecture, une Salle de Travaux pratiques, une Salle de micro-enseignement, ainsi que d’autres espaces culturels et sportifs.

La visite de M. Miraoui à l’ENS de la Cité ocre a coïncidé avec l’organisation d’une cérémonie en l’honneur des lauréats du cycle « Licence en éducation (promotion 2021/2022), dont le nombre s’élève à 115.

Dans une déclaration à la presse, M. Miraoui a relevé que cette visite vise à s’enquérir de la rentrée universitaire actuelle, marquée par l’entame de la mise en œuvre du Plan National d’Accélération de la Transformation de l’Écosystème de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, mettant l’accent sur le choix de la cité ocre pour la mise en valeur de cette licence en éducation, étant donné que 20.000 étudiants ont été inscrits dans le cycle de cette licence au cours de l’actuelle année universitaire.

« Ce plan national ambitionne de parvenir à 100.000 étudiants à l’horizon 2026 et de former une nouvelle génération d’enseignants maitrisant les langues et les savoir-faire et compétences individuelles », a-t-il ajouté, mettant en relief les efforts consentis au niveau de l’université publique.

Par la même occasion, M. Miraoui a loué les efforts consentis par l’Université Cadi Ayyad (UCA) à travers la mobilisation de toutes ses composantes en vue de garantir la réussite à cette importante étape visant l’édification du capital humain et l’instauration de l’université de demain, afin de hisser le Maroc au rang des pays pionniers en la matière, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration similaire, le président de l’UCA, M. Lhassan Hbid, a relevé que cette visite vise à prendre connaissance de la rentrée universitaire, qui s’est déroulée dans des conditions normales, marquée par la création de plusieurs filières visant à accompagner les grands chantiers du gouvernement, tels que le chantier de généralisation de la protection sociale.

Dans ce cadre, il a indiqué que la Faculté de Médecine de Marrakech a enregistré une augmentation de 20% du nombre de ses étudiants et la création de la filière Pharmacie pour la première fois dans cette université, alors que l’ENS comporte plusieurs filières innovantes visant à former des enseignants à la hauteur des ambitions notamment, pour l’éducation nationale qui représente le pilier dans la formation des ressources humaines, à la lumière du nouveau modèle de développement (NMD).

De son côté, la directrice de l’ENS, Mme Khadija Hariri, a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre des chantiers importants que connait le cycle de formation de la licence en éducation, notant que cet établissement d’enseignement supérieur ambitionne d’augmenter le nombre de ses étudiants dans le cadre de la convention tripartite signée entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, celui de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports et celui de l’Economie et des Finances.

Et de poursuivre que l’ENS de Marrakech a réussi à augmenter le nombre d’étudiants de 900 à 2.000 étudiants dans le cycle de licence, en plus du renforcement de l’offre éducative qui compte aujourd’hui 8 filières au lieu de six ouvertes au titre de l’année universitaire 2021-2022.

Dans ce sens, elle a fait savoir que pour cette année, plusieurs nouvelles filières dans les spécialités « arabe », « anglais » et « français », ont été ouvertes en plus des filières de la spécialité enseignement primaire et spécialité de l’enseignement secondaire dans les branches des « Sciences de la vie et de la Terre », « la physique-chimie », « l’informatique » et « les Mathématiques ».

La formation dans le cycle de la licence en éducation est basée sur une architecture pédagogique innovante dont la finalité consiste à former une nouvelle génération d’enseignants, à même de couvrir les besoins en cadres éducatifs dans les différentes filières des cycles d’enseignement primaire et secondaire à l’horizon 2025.

Cette formation se base sur un système pédagogique permettant à l’étudiant d’acquérir des connaissances et des compétences relatives à chaque spécialité, ainsi que dans les sciences de l’éducation et la didactique, la psychologie de l’éducation, la sociologie, la déontologie de la profession, en plus de la maitrise des langues que ce soit la langue de l’enseignement ou les langues étrangères et les savoir-faire transversaux, l’éducation à la citoyenneté, le civisme et les connaissances numériques.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant