Voila comment les rapatriés passent une semaine dans des hôtels classés aux frais du gouvernement.

22 ديسمبر 2021 - 23:27

Un budget colossal qui n’a pas été divulgué, est alloué par le gouvernement pour le retour des marocains bloqués à l’étranger au pays, surtout avec l’imposition d’une quarantaine de 7 jours dans des hôtels classés.
En effet, dès l’arrivée de l’avion Royal Air Maroc de Lisbonne à Agadir hier soir, les Marocains de retour s’apprêtaient à passer 7 jours de quarantaine dans des hôtels 4 étoiles. Il en va de même pour les autres avions arrivés à Fès, Casablanca ou dans d’autres villes.
Selon l’un des Marocains de retour, l’accueil a été bon malgré le voyage fatiguant et la longue attente au Portugal. La plupart des rapatriés sont venus de plusieurs pays européens à Lisbonne afin de retourner dans leur pays. Une fois à l’aéroport, un contrôle rapide des passagers, ainsi qu’un contrôle PCR, ont été effectués, avant que les passagers ne soient transférés à l’hôtel.

L’ examen rapide montre parfois que certains rapatriés sont infectés par le virus, même si ils ne montrent aucun symptôme, mais les autorités attendent le résultat du PCR, pour en être plus sûr.
Dans l’hôtel, les rapatriés sont soumis à une surveillance constante par la sécurité, car ils ne sont pas autorisés à quitter la chambre pendant sept jours, tandis que la nourriture arrive dans les chambres, et tout est aux frais du gouvernement. Une source bien informée a estimé le coût d’une chambre avec repas à près de 2000 dirhams par nuit, sachant que le nombre de rapatriés se compte par milliers.

Cependant, certains rapatriés se sont plaints du manque de conditions adéquates pour leur séjour, et certains d’entre eux ont publié une vidéo d’un hôtel de Fès, dans laquelle ils étaient informés que deux personnes seraient hébergées dans la chambre.
Le processus de retour des personnes bloquées s’achève demain, jeudi 23 décembre.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant